Aller au Japon pour découvrir ses temples et sanctuaires

La culture japonaise fait partie des attraits du pays qui attire le plus les voyageurs. Ainsi, beaucoup incluent dans leurs lieux à visiter les nombreux monuments religieux du pays. Il faut dire que ces lieux de culte tiennent une place importante au Japon. Cela est vrai en ce qui concerne le respect que les habitants leur accordent, mais aussi en ce qui concerne leur nombre à travers le pays.

Le bouddhisme et le shintoïsme, les plus importantes religions du Japon

La religion fait partie des aspects culturels que l’on remarque le plus au cours d’un séjour sur mesure au Japon. Il faut savoir que dans le pays, les religions arrivent à bien coexister. C’est ainsi que les deux plus importantes confessions du Japon, le bouddhisme et le shintoïsme cohabitent de près et que l’on retrouve un grand nombre de temples bouddhistes et de sanctuaires shinto partout à travers l’archipel.

Pour information, la religion shintoïste est polythéiste. Ainsi, chaque sanctuaire est consacré à une divinité bien définie que l’on connait sous l’appellation kami. Il existe un grand nombre de ces sanctuaires sur les terres japonaises, et cela, de toutes les tailles, du plus petit que l’on remarque à peine sur une ruelle, au plus impressionnant que l’UNESCO inscrit dans la liste du patrimoine mondial. En ce qui concerne les temples bouddhistes, on remarque bien souvent qu’il existe un syncrétisme adopté par les habitants, entre les croyances bouddhistes et shintoïstes. Ainsi, il peut vous arriver de rencontrer des symboles shintoïstes dans les temples bouddhiques. Dans le pays, on a un grand respect à la fois pour Bouddha et les kamis.

Découvrir les temples et les sanctuaires dans la capitale japonaise

Tokyo, la capitale japonaise, fait partie des villes les plus incontournables du pays. Elle possède également un grand nombre temples et sanctuaires vers lesquels se ruent un grand nombre de Japonais surtout à lors du hatsumode et d’autres festivals traditionnels organisés tout au long de l’année. Malgré le fait que les habitants de la métropole soient connus comme étant des gens habituellement pressés, quand vient le moment de faire leur prière ou de demander la protection de Bouddha ou des kamis, ils ne manquent pas d’accorder le temps nécessaire pour s’adonner à leurs pratiques religieuses dans les temples et les sanctuaires.

Parmi les nombreux temples bouddhistes les plus populaires de la métropole tokyoïte, vous pouvez notamment trouver le Senso-ji. Pour le rejoindre, rendez-vous vers le bord du fleuve Sumida, dans le quartier d’Asakusa. Le Zojo-ji est un autre temple très connu dans la ville. Il est célèbre pour ses statues que l’on offre en offrande à Jizo et qui représentent les enfants morts-nés ou avortés.

Par ailleurs, le Meiji-jingu est sans doute le sanctuaire shintoïste le plus notable de Tokyo. Il est dédié à l’Empereur Meiji. On peut dire qu’il se trouve vraiment dans un excellent emplacement. En effet, il se trouve en plein nature au beau milieu d’une forêt. L’endroit vous dépaysera, vous qui êtes maintenant habitué aux tumultes de cette grande ville qu’est Tokyo.

Kyoto et ses milliers de monuments religieux

Si les monuments religieux de Tokyo vous ont impressionné, vous le serez davantage en découvrant ceux de la ville de Kyoto. En effet, celle-ci compte 1600 temples bouddhistes et 400 sanctuaires shintoïstes ! Parmi les plus connus de ces lieux religieux, vous pouvez découvrir le temple d’or du Kinkaku-ji appelé aussi Temple du Pavillon d’or qui est la réplique de celui qui a été incendié dans les années 1950 sur ce même emplacement. Vous pouvez aussi faire un tour au complexe de temple de Kyomizu Dera dont le magnifique édifice principal est construit sur pilotis. Il est également connu pour sa fontaine de jouvence dont on dit qu’elle a le pouvoir de donner longévité et bonne santé à celui qui boira de son eau sacrée.

Pour ce qui est des sanctuaires shinto, on ne manquera pas de vous recommander celui de Fushimi Inari. Il est situé dans le sud de Kyoto et est notamment célèbre pour ses milliers de Torii (un Torri est un portique vermillon qui marque l’entrée d’un sanctuaire shintoïste). Il s’agit également du plus grand sanctuaire shinto de tout l’archipel nippon. Vous pouvez également découvrir le Yasaka-jinja qui est un sanctuaire dédié au dieu des océans Susanô. Beaucoup viennent visiter ce temple lors de son festival d’été ainsi que pendant le Nouvel An.