Prêt hypothécaire : grands principes à retenir

La crainte des investisseurs belges est la menace d’une bulle immobilière sur le point d’éclater. La Banque nationale belge est cependant formelle dans sa position. La bulle n’a pas droit de cité malgré quelques risques pour certains prêts.

La crise des « subprimes » dans l’immobilier qui a commencé aux Etats Unis était expliquée par le défaut de paiement des ménages américains et la propension des banques à prêter sans être trop regardantes.

simulateur de crédit

Evolution régulatrice en vue

L’appréhension est normale vue la baisse des taux enregistrés l’année dernière. Une évolution est en vue.

L’état fédéral belge envisage de mettre en place des mesures pour recadrer le prêt dans le secteur de l’immobilier. Les banques devraient provisionner par leurs fonds propres supplémentaires pour pouvoir prêter à des quotités élevées.

En d’autres termes, à partir du mois de Mai prochain, sauf véto de l’UE, tout futur emprunteur devra disposer d’un apport personnel entre 20% et 30% de la valeur de son futur bien immobilier.

Le mécanisme du prêt hypo

L’annonce de cette mesure relance la popularité du prêt hypothécaire. Ce type de prêt est sollicité en Belgique, notamment, pour les jeunes ménages et les particuliers qui souhaitent accéder au statut de primo-accédant.

Il est accessible à toute personne ayant l’âge requis, disposant d’un bon profil d’emprunteur et non fiché pour incidence bancaire.

L’emprunteur propose au prêteur comme gage, un bien immobilier dont il est le propriétaire. Dans la majorité des cas, c’est le bien acheté qui est mis en hypothèque. En cas d’incapacité de remboursement, le prêteur saisit le bien hypothéqué. Il le vend aux enchères publiques. Il récupère l’argent prêté.

La simulation n’est pas une option

La simulation du prêt hypothécaire est une démarche à effectuer sur un site en ligne spécialisé comme le nôtre. Avec notre simulateur, l’emprunteur connaitra les éléments du prêt. Il déterminera sa capacité d’endettement en fonction de ses revenus, ses charges mensuelles, les mensualités qu’il pourra supporter soit 33% de ses revenus.

Dans cette simulation prêt hypothécaire Belgique l’emprunteur peut connaitre le montant, la durée, les divers frais liés au prêt dont ceux de l’hypothèque et du notariat. Il aura également la possibilité de connaitre les meilleurs taux d’intérêt et d’assurance exigée par le prêteur pour couvrir le prêt. L’emprunteur saura les meilleures offres des banques.

Concurrence accrue des banques

Actuellement, les banques sont un peu prudentes. Cependant, elles n’ont pas le choix face à la concurrence, particulièrement celle des banques en ligne.

Cette concurrence restera d’autant vivace que la recherche des conditions les plus avantageuses est plus que jamais d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *