L’affichage dynamique n’a plus à faire ses preuves

L’affichage publicitaire est omniprésent. Les messages sur écrans d’affichage dynamique font désormais partie du paysage urbain et se sont bien intégrés dans les salles de pauses ou les accueils des entreprises et surtout dans les boutiques.

L’interactivité, la personnalisation des affichages, l’expérience nouvelle proposée par le tactile, la flexibilité des messages et des contenus diffusés… les entreprises ont désormais un canal à portée de clic pour rajeunir leur communication et booster leurs performances commerciales.

Pourtant certaines entreprises ne tirent pas entièrement profit de ce canal de communication.

L’affichage dynamique a toujours la côte

Depuis quelques années ce nouveau mode de communication dynamique s’impose dans les boutiques et dans les centres villes ; aujourd’hui ce sont près de 60% des magasins qui diffusent leurs messages, leurs offres et leurs actualités sur des écrans ou des bornes, parfois même tactiles. Un développement qui ne devrait pas se ralentir puisque l’engouement pour cette technologie reste important.

Les écrans installés en vitrine sont toujours perçus comme un moyen interactif d’attirer l’attention des passants ; ils facilitent la compréhension et la rétention des informations diffusées par les clients. D’autant plus que les chiffres parlent d’eux même : les attentes des consommateurs ont évolué en matière d’outil d’aide à la vente et ils sont désormais 61% à préférer effectuer leurs achats dans un magasin proposant une expérience interactive (étude Smart Retail de Samsung et LSA).

Une expérience client optimisé chez Boulanger : une extension de gamme de produits disponibles peut être proposée sur les bornes, tout comme des détails supplémentaires sur les produits. Source : keyneosoft-en.com

 

Les bénéfices de l’affichage dynamique ne se limitent pas à attirer les clients en points de vente, d’autres chiffres montrent que les marques ont tout intérêt à investir dans ces dispositifs.

Les bornes tactiles et leur intuitivité permettent aux utilisateurs de choisir directement le contenu qui les intéresse et de personnaliser leur expérience ; le tout ayant une influence positive sur leurs décisions d’achat. En général, on note que la valeur des ventes augmente de 25% et la satisfaction client de 90% (source : Marketing Day 2016).

L’enjeu aujourd’hui pour les marques est donc d’intégrer pleinement et efficacement le digital dans leur point de vente.

 

L’affichage dynamique génère 10 fois plus de contacts visuels (source : IBM Research) et 33 % de trafic client supplémentaire (source : Media Report).

 

Un affichage dynamique pas toujours maitrisé

Les entreprises ont donc pleinement conscience que l’affichage dynamique représente une belle opportunité d’atteindre les objectifs marketing et commerciaux. Il constitue un véritable support de communication et joue un rôle important dans la prise de décision sur le lieu de vente (67 % des consommateurs disent être influencés par l’affichage dynamique, selon l’étude Smart Retail).

Mais les entreprises ne profitent pas du potentiel des animations et des widgets proposés sur ces supports. Elles sont en effet 18% à utiliser en totalité ces fonctionnalités, le reste ne diffusent qu’un contenu statique (source : étude Smart Retail de Samsung et LSA).

Les raison ? Manque de compétences techniques et de maitrise de la solution ou un manque de connaissances marketing utiles à l’affichage dynamique par les entreprises interrogées dans l’enquête. Les professionnels du digital signage ont donc un véritable intérêt d’accompagner leur client à l’utilisation de leur solution et de tenir le rôle « d’éducation » et de « vulgarisation ». Cela pourra notamment passer par la mise à disposition des clients de solutions de digital signage complètes et clés en main comprenant les écrans ou tous autres support (bornes, tablettes…), de la solution logicielle (full web), des prestations d’installation et de maintenance, voire des flux de contenus et des animations dynamiques.

L’affichage dynamique permet donc aux marques de renforcer leur stratégie commerciale et marketing en communiquant différemment. Ce qui en résulte ? Une augmentation du trafic et des ventes en magasin physique, une amélioration générale de l’image de marque et de la satisfaction client – grâce à l’expérience immersive, en lien avec les attentes des consommateurs et leurs nouveaux comportements d’achat. A condition cependant que les éditeurs de solutions deviennent de véritables partenaires et accompagnent les marques dans leur utilisation des solutions d’affichage dynamique et proposent des solutions globales.