Logiciel de trésorerie pour les associations ? Pour quoi faire ?

Dans une association, le trésorier est la personne qui s’occupe de sa comptabilité, pouvant donner à n’importe quel moment la situation financière de celle-ci que ce soit à court ou long terme. Pour y parvenir sans faute, il lui faut utiliser un logiciel de trésorerie disposant de plusieurs fonctionnalités. A quoi lui sert cet outil ? C’est ce qu’on va expliquer.

Les raisons d’utiliser un logiciel de trésorerie pour association  

Premièrement, l’usage d’un logiciel de trésorerie spécial association, l’outil financier par excellence, permet de traduire les objectifs en chiffres de celle-ci. Il permet ainsi de suivre les évolutions des activités du groupement en comparant toujours les prévisions et les réalisations. C’est dans ce sens que son usage complète celui d’un logiciel de comptabilité, l’autre solution qui permet d’enregistrer les opérations de comptabilité de tout type de communauté. Au logiciel de trésorerie ainsi d’assurer le contrôle de ces opérations, aidant les dirigeants à prévoir et à gérer au mieux la trésorerie de l’association dont ils s’occupent. La présentation des prévisions des recettes et dépenses, érigée sous forme de tableau leur aide en effet à déterminer les variations pouvant être rencontrées en cours de route. Cela est valable tant pour la semaine, le mois ou l’année en cours. En d’autres mots, il aide dans la gestion quotidienne de la trésorerie, permettant aux dirigeants d’engager sereinement les dépenses nécessaires sans avoir peur de mettre en péril la situation financière de la communauté. Pour cela, le responsable peut se servir d’un tableau comparatif, l’aidant à vérifier la faisabilité d’un projet via le prévisionnel de trésorerie et la situation réelle de l’association.

Quand se servir d’un logiciel de trésorerie ?

Une association a donc intérêt à utiliser un logiciel de trésorerie lorsqu’elle excelle dans une activité importante engendrant un flux économique important. Le responsable n’aura qu’à y enregistrer les opérations financières réalisées, renseignant directement la balance, mais aussi le bilan et le compte de résultat. L’utilisation d’un tel outil est également plébiscitée lorsque l’association exerce des activités via plusieurs établissements. C’est notamment le cas pour une association œuvrant dans le domaine médico-social, devant établir des comptes par établissement au regard des autorités de tarification. Il lui serait en effet difficile de respecter cette règlementation si elle ne s’aide pas d’un logiciel comptable ou de trésorerie. Cela lui permet aussi d’assurer la véracité et la fiabilité de ses enregistrements comptables, l’outil pouvant détecter d’emblée tout type d’anomalie si jamais un doublon ou une omission a été fait.

Quoique ne disposant que de quelques adhérents, les petites associations ont de ce fait intérêt à miser sur les logiciels de gestion association. En effet, même si ne réalisant que quelques opérations, elles peuvent se servir de la saisie comptable simplifiée pour permettre à leurs responsables de les y enregistrer. Aucune connaissance spécifique ou élaborée n’est requise pour cela, tout novice en la matière pouvant y enregistrer les opérations  comme on le fait sur un tableur. Aussi, s’il s’agit d’une recette, il est automatique dirigé vers le journal de recette et si c’est une dépense, vers celui des dépenses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *