Les femmes et le foot, la coupe du monde

Si la coupe du monde n’était pas une compétition qui intéressait outre mesure les femmes, ce n’est plus le cas de nos jours. Quelques statistiques montrent le nouvel intérêt que porte la gent féminine à ce sport.

C’est la grande nouvelle du moment. Les bleues sont sacrées champion du monde du Football 2018. Ils sont d’ailleurs rentrés en fanfares et ont eu l’admiration de plusieurs fans : pas seulement des Français, mais du reste du monde.

La coupe d’or est de nouveau dans l’hexagone. Mais outre cette victoire assez spectaculaire, la compétition a déferlé la chronique sous plusieurs ongles et notamment sur les femmes.

Des statistiques étonnantes

Selon les statistiques, plus de 60 % des Français ont assisté à l’avènement : les bleus champion du monde 2018. 10 % ont pris un congé pour ce faire. Et encore plus étonnant, 52 % de la gent féminine, soit une femme sur deux ont pris le temps de regarder toute la compétition et l’évolution des bleues au cours de la compétition.

Si certains se sont déplacés en famille pour assister au match directement, d’autres se sont contentées d’une rediffusion à la télé. Le fait est que la coupe du monde n’a jamais connu un tel engouement. De quoi optimiser l’audimat des chaines de télévision.

Cette grande influence a aussi permis de faire bouger les choses en ce qui concerne le droit des femmes iraniennes. Cette année pour la première fois, elles ont pu pénétrer dans le stade et encourager leurs équipes comme n’importe qui : entre amies ou en famille.

Une victoire qui inspire l’équipe féminine française

La victoire récente des bleues inspire l’équipe féminine de football français. En effet, il semblerait que pour elle, 2019 soit aussi le bon moment pour briller, non seulement aux yeux de leurs compatriotes, mais aussi à ceux du monde entier.

Mais la compétition sera loin d’être facile. Comme adversaire, on compte de grands noms du football féminin, dont certaines comme Hope Solo, sont payées comme les hommes vu leur talent. Lors de la prochaine FIFA du football féminin français, l’équipe embarque des joueuses qui n’ont rien à envier à la force et aux talents de l’équipe masculine.

Aussi bien les attaquantes que les défenseuses se préparent, elles aussi, à remporter la coupe. On attend avec impatience le résultat de leur entraînement et de leur préparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *