Le décolletage français et la concurrence

En France le décolletage est un domaine qui emploie pas moins de 19 000 personnes dans les divers postes. On peut donc clairement parler d’un secteur avec un fort potentiel mais la France est-elle l’une des seules à disposer de tant de talent en la matière ? Qu’en est-il du reste du monde ?

Le décolletage en France

Le décolletage, cette technique d’usinage de pièces de précision qui alimente de nombreux secteurs comme l’automobile, l’horlogerie, l’électroménager, l’armement et bien d’autres domaines du quotidien, se compose en France d’environ 905 entreprises d’après une étude menée en 2014.

Le gros de cette activité se situe en région Auvergne Rhône Alpes et plus précisément dans la vallée de l’Arve. En effet 65% des entreprises spécialisées dans le décolletage se trouvent en Haute-Savoie, raison pour laquelle le département est particulièrement impliqué dans la formation et l’enseignement du décolletage puisqu’il propose un Bac en trois ans ou un CAP spécialisé dans le secteur. Rappelons, toujours d’après une étude de 2014, que le décolletage représente plus de 2 milliards d’euros en chiffre d’affaires en France.

Les principaux concurrents en Europe

Bien que le décolletage français représente environ 7% du marché mondial, il n’en reste pas moins que la concurrence est bien là. Même si la France fait figure de leader dans le secteur, à ses frontières se trouvent des challengers dont les produits sont hautement qualitatifs.

On peut par exemple citer, d’après une étude très sérieuse menée en 2017, l’Allemagne qui totalise environ 5 milliards de chiffre d’affaires et plus de 37 000 salariés, 60% du chiffre d’affaires se fait grâce à l’industrie de l’automobile. Autre sérieux concurrent pour la France, la Suisse qui compte environ 210 entreprises et 10 000 emplois reliés au décolletage, principalement situées dans l’Arc jurassien.

Le décolletage sur un plan international

Bien que les entreprises spécialisées dans le décolletage se situant en Europe marquent le marché par une qualité certaine, il est à noter la forte concurrence dont font preuve certains pays asiatiques ou encore les pays de l’Est qui eux sont plus orientés sur le côté abordable de leurs produits. La Chine se fait donc remarquer ainsi que la Turquie et l’Inde.

Bien que le savoir-faire français est devenu un gage de qualité, il faut tout de même faire remarquer que peu importe le pays avec lequel nous sommes en concurrence, les machines utilisées sont les mêmes, nous risquons donc à un moment ou à un autre que les pays émergeant nous rattrapent en terme de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *