La bourse est un casino ? Le pourquoi du comment

On assiste depuis une dizaine d’années à la ruée d’investisseurs particuliers vers les marchés boursiers. Par nécessité financière ou un pur besoin d’évasion ? En tous cas, l’atmosphère qui règne en Bourse rappelle vraiment les casinos où l’argent coule à flot et provoque parfois la ruine des autres.

Des jeux d’argent

Les casinos sont le lieu de prédilection des joueurs. C’est un bel univers pour ceux qui sont en quête d’argent de poche ou simplement pour ceux qui ont envie d’une petite montée d’adrénaline. La mise dépasse facilement la dizaine de milliers d’euro.

La Bourse a une certaine similitude avec ces salles de jeux étant donné que, là aussi, c’est un bon terrain pour l’aventurier ou pour ceux qui cherchent à arrondir leur fin de mois. L’ambiance régnante est à l’anxiété et aux hésitations.

De la spéculation

La Bourse est, comme en Casino, un monde de spéculation. Sa mise est basée sur l’espérance de gagner des bénéfices après une prise de risque. La sécurité de son investissement est fortement compromise étant donné que les paramètres qui font le marché ne sont jamais évidents, du moins pas à 100%.

Il s’agit pour l’acteur boursier de miser sur un futur mouvement haussier ou baissier des cours des actifs. De cette façon, le spéculateur espère engranger une plus-value à la hauteur des risques qu’il prend. Quand les ordres sont positionnés, les jeux sont faits, et rien ne va plus !

La chance, ou la malchance, joue un peu

Quand bien même certaines théories (Dow, vagues d’Elliott…) essaient d’établir des principes sur la variation des cours, l’incertain domine toujours. On peut bien faire des prévisions sur la tendance et la survenance des phénomènes de cours, les mouvements des courbes conservent toujours leur caractère aléatoire.

Si tous les signaux de trading étaient tous exactes et aboutissaient, il n’y aurait jamais eu de perdants. Une infime donnée du marché peut ne pas aller dans le sens prévu, à quelques millièmes de secondes de la fin d’un trade. On ne peut pas arrêter la roue de tourner en sa défaveur.

Beaucoup de techniques quand même

Quoiqu’il en soit, il faut admettre que le trading en Bourse n’est qu’en infime partie une affaire de chance. Contrairement au casino où, mis à part certains jeux de stratégies comme le poker, c’est la chance qui domine.

En Bourse, la spéculation n’est pas machinale et ne procède pas de simples pensées. Prévoir la hausse ou la baisse des prix se base sur l’observation de graphiques et l’usage d’indicateurs mathématiques. Le trader est entraîné à détecter des anomalies, lui permettant d’infirmer ou de valider une tendance et une figure.

En Bourse, la gestion du capital est primordiale pour ne pas se faire éjecter rapidement de la course. Il fait un choix judicieux sur le moment où il doit déclencher ses ordres. Pour éviter les risques de ruines, le trader met en place un système de gestion de risque qui lui permet de devenir un expert complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *